Eh oui, quelle que soit la durée de la nuit, le soleil finit toujours par apparaitre, disent les français. C'est depuis Samedi dernier que les compatriotes MWENEBATU LUTOMBO Darrell de la faculté d’Informatique, Bac III Génie logiciel édition 2014-2015 et le duo BORAUZIMA G. Bob et KYALUMBA MUSOMBWA Dieu Merci, tous deux de la faculté d’Informatique, département d’Ingénierie réseaux de la même édition que Darrell, allias Fil de LUTO.

Le travail de fin d’études universitaires intitulé : «  » de Dieume et Bob a été dirigé par le tout puissant Msc. Ir Diomède, tandis que Darrell et sa collègue Claudette (burundaise), ont présenté leur rapport de stage intitulé : « Conception et réalisation d’une application androïd de gestion d’un compte bancaire », sous l’encadrement de l’incontournable Msc. Ir Remeny NAHIMANA.

La date de ce samedi restera graver dans nos mémoires par le simple fait que l’administration a autorisé que la défense de Darrell soit publique.

Quel jour ! Quel mémoire ! Quel sujet !

Nos voyants compatriotes méritaient de présenter à la face du monde de quoi ils étaient capables et ils l’ont fait. Les français ne disent-ils pas que le travail finit par payer ? Petit à petit on se rend compte qu’ils n’ont pas du tout tort car le mythique travail du duo Bob-Dieume a été accepté par le jury, qui était d'ailleur composé par le Prof Dr William SAHINGUVU au poste du Président, Msc. Regis comme Secrétaire  et Msc. Diomede, le Directeur, avec une note de 15 sur 20 et celui de Darrell pour sa part, la note que le jury, composé de Prof Dr. William S.(Président), la Doyenne de la faculté d'Informatique, Madame Providence(lectrice principale) et Msc. Remeny N.(l'encadreur), a trouvé qu’il méritait était celle de 16 sur 20 sous les applaudissements de cet impressionnant public qui a rempli la salle amphi, communément appelée « salle de conférence » de l’université chère à Monique KAYIBANDA.

Dans son petit mot de circonstance dans la salle qui a abritée les festivités de Darrell MWENEBATU, le Vice-président de la CECULT, le tout puissant Patrick WITANENE a dit être fier de ce résultat qui vient encore redorer l’image de l’étudiant congolais à l’ULT : « La date d’aujourd’hui marque aussi  bien une fin qu’un commencement. Au nom de la communauté et au mien propre, nous sommes tellement fiers de toi et nous vous présentons toutes nos sincères félicitations pour ce résultat », a lancé le Vice-président de la grande communauté avant de conclure que : « Ce résultat doit être pour nous tous qui venons derrière vous, une source d’inspiration afin de continuer dans cette lancée pour redonner à la CECULT sa valeur depuis longtemps perdue. Nous te souhaitons cher aîné beaucoup de succès dans ta vie post-académique. Merci » !

Pour sa part le Président, qui était à côté du duo des administrateurs réseaux pour les soutenir, a pour sa part, lancé : « En date d’aujourd’hui, nous ressentons une émotion forte et une grande fierté, celle d’avoir parmi nous les courageux. Nous vous demandons mesdames, mesdemoiselles et messieurs de vous mettre une nouvelle fois debout pour acclamer nos voyants lauréats. Nul n’ignore que ce jour est l’aboutissement des efforts conjugués, de la détermination et du courage absolu. Faire parvenir la bougie étant allumée à la destination pendant les tempêtes n’est pas fait pour le monde. Ce n’est pas fait pour tout le monde oui, sauf pour les grands. Et heureusement qu’être grand veut en contrepartie dire "être modèle". En ce jour, vous êtes non seulement nos grands-frères (aînés scientifiques) mais aussi nos modèles pour avoir atteint l’objectif principal de votre présence ici au pays cher a Samson RUBERA et cela malgré les multiples obstacles auxquels vous avez faits face et les épreuves que vous avez surmontées. Ce jour, nous sommes fiers de vous et vos familles respectives doivent l’être. Encore une fois de plus nous vous présentons, au nom de la CECULT et au mien propre, nos sincères félicitations et nous vous souhaitons plein de succès dans vos entreprises. Que vivent la CECULT et son unité ! Je vous remercie » ! a conclu Nganga KIJANA, le boss de la CECULT.

Pour leur part, les lauréats ont tenu à remercier, à tour de rôle , tout le monde qui a accepté de venir les soutenir. « C’est depuis un temps que nous nous sommes faits une nouvelle famille, la CECULT. Sans vous, nous ne pourrions peut-être pas y arriver, mais vous avez été là durant tout ce temps que nous avons passé ici loin de nos bases pour nous assister, nous vous en sommes reconnaissants et vous demandons que cet amour ne s’arrête pas ici car nous avons encore beaucoup d’épreuves à traverser ensemble. Vive la CECULT ! », a ainsi lâché Ir Bob !

 

IMG-20170731-WA0001


travail de fin d’études universitaires intitulé : «  »