Alors que trois de ses équipes devraient jouer les demi-finales, l'ULT se contente du trophée remporté par les hommes du mwana mayi Eugène CUBAKA.
Alors que les matches de demi-finales et finales devraient se jouer respectivement le Samedi 28/10 et Dimanche 29/10 à Muyinga dans la province du même nom, les équipes de l'ULT ont quitté la capitale burundaise le vendredi 27/10 aux environs de 10h avec le super bus de Memento. Les hommes d'Eugène n'ont foulé les pieds sur le sol de la ville natale de Diego NAHAYO qu'à 20h alors que le match est prévu demain à 9h.
Quelle que soit la durée de la nuit le soleil finit toujours par apparaître, dit-on. Le samedi 29/10, les hommes d'Eugène CUBAKA ont atomisé l'Université Polytechnique de Gitega (UPG) 5-1, alors que les filles de Divine ont pour leur part battu l'Université de NGOZI ( 67-62) et l'équipe féminine de volley-ball verra son match être remis à Dimanche 28/10 et doit donc jouer les demi et la finale le même jour si elle gagne son premier match.
Dans une rencontre de soutien, le Prof. Évariste NGAYIMPENDA, recteur de l'ULT, qui est d'ailleurs aux côtés de Mme la Secrétaire Générale et le Doyen de la FSSP, Me Juvénal, rappelle aux équipes le rêve de l'ULT: "Nous voulons ramener toutes les coupes à l'ULT. Vous avez tout ce qu'il faut pour nous les ramener non ? "
Le dimanche, l'équipe de foot a dominé l'Université du Burundi (UB) par un petit score 2-1 pendant que les filles de Divine tremblaient devant les filles de l'International University of Equator (76-60) et les filles du volley quittaient dès les demi-finales.
Après le match, le recteur tient à remercier la performance de toutes les équipes.